Un entraîneur encourage la prise de pollen de fleu

Tom MacNab, entraîneur de l’équipe nationale anglaise d’athlétisme, est responsable de l’alimentation de ses sportifs et a déclaré : » Je teste souvent les compléments alimentaires recommandés aux sportifs. Afin d’en déterminer l’efficacité, le produit est administré à un

groupe de sportifs en respectant la notice. Pendant cette période, je contrôle leur rendement pour me rendre compte de l’efficacité du produit. On m’a demandé un jour de tester l’efficacité d’un produit à base de pollen. Tout d’abord, j’ai été sceptique. Malgré tout, 5 de mes sportifs se sont déclarés prêts pour l’essai et ont pris du pollen une à trois fois par jour. Après 12 mois, leur rendement avait considérablement augmenté.
Les résultats au cas par cas :
Une championne de course d’obstacles âgée de 28 ans, a réussi à courir les 100 mètres en 13,3 secondes. Après la prise de pollen, elle s’est entraînée de façon plus intensive et a pu passer à 12,9 secondes ; c’est ainsi qu’elle gagna la médaille d’or lors du Championnat des Nations Unies.
Un décathlonien âgé de 18 ans a augmenté son poids de 10 kg pendant une cure de pollen de 4 semaines, ce qui lui a permis d’intensifier son entraînement.
Le record d’une championne de course d’obstacles âgée de 24 ans était de 14,1 secondes. Dès le début de la prise de pollen, elle est passée à 13,6 secondes et a pu améliorer ainsi sa place dans l’équipe anglaise. Son endurance a augmenté.
Le record d’un lanceur de javelot de 23 ans fut 64 mètres. Après la prise de pollen il a atteint les 72 mètres. Sa force s’était améliorée, le poids de sa masse musculaire avait augmenté.
Le record d’un coureur d’obstacles de 24 ans était de 51,8 secondes avant la prise de pollen et de 50,7 secondes après la prise de pollen ; il fut également qualifié pour le championnat des nations unies. Le pollen était l’un des éléments les plus importants de son alimentation.



L’entraîneur Mr Mac Nab conclut :
« Le pollen est le plus précieux de tous les compléments alimentaires car il n’agit pas directement mais indirectement par une augmentation de l’endurance dans l’entraînement. L’augmentation de la durée des entraînements permet de travailler plus, de développer plus de muscles et d’affiner les détails techniques. On constate le résultat positif du pollen chez les sportifs dont le poids est insuffisant Dans les exemples précités, tous les sportifs : tant le coureur d’obstacles que le décathlonien ont augmenté rapidement (en l’espace de 15 jours) leur masse musculaire. Je pense, sans vouloir trop m’avancer dans les résultats, que la prise de pollen a contribué aux résultats des cas précités, en particulier à celui du coureur d’obstacles de 24 ans. De plus, nous étions agréablement surpris car les sportifs étaient très rarement grippés. Il est évident qu’un entraînement sans maux, influence l’efficacité du sportif. C’est la raison pour laquelle je suis intimement convaincu que le pollen est un des meilleurs compléments de vitamines qui soient administrés à nos sportifs ».