Precriptions de maison

Une médecine répandue et extraordinaire

Depuis toujours, le miel et le pollen furent utilisés pour leur vertu de guérison. Vous trouverez ci-après des remèdes issus de la médecine populaire :

Epuration

Pour une épuration du corps, prenez plusieurs cuillères à soupe de miel et de pollen par jour : les deux contiennent en dehors des nombreuses substances nutritives, du POTASSIUM. Ce minéral retire l’eau du corps et permet ainsi d’éliminer les germes à l’origine d’ une maladie ainsi les substances toxiques.



Les plaies – les brûlures – les abcès

Les vieux égyptiens utilisaient le miel en cataplasme pour les plaies pour accélérer la guérison. En Orient, on utilisait une pommade à base de miel et de pollen pour traiter les éruptions cutanées. Les médecins de l’antiquité utilisaient le miel et le pollen sur les plaies ouvertes, les brûlures, les furoncles, et pour d’autres maladies de la peau.



Médecine populaire à base de miel et de pollen

Les indiens d’Amérique du sud utilisèrent des compresses à base de miel et de pollen pour toutes les maladies de la peau. Les paysans slaves ont mélangé le miel, le pollen et la farine pour obtenir une pommade apaisante pour les brûlures. Des chercheurs norvégiens ont appliqué du pollen sur des brûlures et plaies, pour accélérer la guérison. De nos jours encore, les Scandinaves préparent une pommade à base de miel, pollen et huile de foie de morue pour les maladies de la peau.



Remède pour les voies respiratoires

Dans beaucoup de régions d’Europe, on utilise le pollen et le miel pour le traitement des voies respiratoires. Pour atténuer les douleurs, on en prend en petites quantités. Le mélange miel-pollen est aussi recommandé lors de maladies des bronches et lors d’asthme d’origine allergique ; on s’en sert aussi sous forme de cataplasme que l’on pose autour du cou. Si l’on fait légèrement réchauffer la préparation miel-pollen que l’on utilise sous forme de gouttes, elle atténue les bourdonnements d’oreille, les maux d’oreille et les otites.



Miel + pollen + lait chaud = baume pour la gorge

Beaucoup d’orateurs et présentateurs entretiennent leurs cordes vocales grâce à ce mélange. Buvez-le doucement et vous serez surpris de l’agréable timbre de votre voix.



Soulagement des voies respiratoires

En médecine populaire on conseille de mélanger une cuillère à café de pollen, un peu de jus de citron et de l’eau chaude, de bien mélanger et de boire le tout. Cette boisson atténue les douleurs respiratoires, les maux de gorge, et d’autres maladies des voies respiratoires



« Somnifère » naturel

Les premiers colons nord-américains se sont préparés une potion à l’aide des ingrédients suivants :
Verser 4 cuillères à café de miel, deux cuillères à café de pollen, 3 cuillères à café de vinaigre de pommes dans une tasse d’eau chaude.A boire doucement et encore chaud. Cette « infusion » est un remède pour une bonne nuit.



Un élixir de jeunesse venu de l’est

On mélange 2 cuillères à café de pollen, ½ cuillère à café de ginseng, un quart de cuillère à café d’écorces d’oranges, et deux cuillères à café de miel. Ce mélange vous apporte selon des guérisseurs de l’est, un effet rajeunissant et revitalisant.





Amélioration de la contraction des muscles

Le sucre apporte l’énergie nécessaire aux multiples cellules musculaires. Dès lors que les muscles travaillent, ils multiplient leur besoin par quatre. Le sucre naturel compris dans le pollen est très rapidement assimilé par le sang selon de récentes conclusions scientifiques; Cette substance nutritive est excellente pour les cellules musculaires et apporte de l’énergie et de la force aux humains.



Stimulation des fonctions des reins et de la vessie

Si l’on mélange le pollen à une cuillère à soupe de miel ou dans du jus de fruits ou de légumes, il contribue à l’élimination rénale. Lors d’une infection des reins, le miel augmente l’élimination naturelle de l’eau et permet ainsi une épuration de la vessie et des reins.



Inflammations de la gorge

Beaucoup de speaker et chanteurs combattent l’enrouement à l’aide de miel et de pollen. Un remède connu est deux quarts de miel, un quart de pollen et un quart de teinture de benzoïne que l’on peut acheter en pharmacie. Une cuillère à café suffit à « graisser » les cordes vocales et à lutter contre l’enrouement.



Un gargarisant bienfaisant

La médecine populaire propose de se gargariser à l’aide d’une potion comprenant une cuillère à soupe de miel, 40 gr de pollen, 30 gr de fleurs d’hibiscus, le tout mélangé à un litre d’eau. Bien remuer la préparation jusqu’à complète dissolution des ingrédients et gargariser-vous journalièrement. Cette préparation aide à atténuer les douleurs de la gorge.

Depuis l’antiquité, l’être humain est à la recherche de la source de jeunesse éternelle, d’une substance qui pourrait rajeunir et augmenter la force de chacun. La recherche a bien souvent abouti à la ruche et aux produits élaborés par les abeilles qui existaient bien longtemps avant l’humain. L’étonnante force des abeilles provient du miel, mais beaucoup plus du pollen.



Amélioration de la digestion

Avez-vous des difficultés digestives ? La solution naturelle a ses origines dans la ruche. On peut utiliser du miel auquel on aura ajouter du pollen et s’en servir comme boisson ou en le tartinant sur du pain complet. Le résultat : une statilisation du métabolisme et une amélioration tant lors de constipation que lors de diarrhées. Le pollen diminue de façon naturelle les problèmes digestifs et rajeunit les fonctions de nos organes internes. Sachant que le pollen comporte du sucre naturel, il ne fermente pas dans les intestins mais est rapidement assimilé par le sang. Il empêche ainsi le développement de germes et diminue les douleurs dans le cas d’un système digestif irrité ou enflammé. Il comprend juste le taux de graisse naturelle nécessaire au bon fonctionnement des intestins et contribue à un transit régulier et non douloureux ce qui rend tout laxatif inutile. Le pollen d’abeille apporte une énergie musculaire et indirectement une régularisation du système digestif. Les muscles des intestins sont sollicités de manière améliorer la digestion.
Si l’on prend uniquement du pollen, il agira sur le métabolisme et corrigera les éventuelles causes d’obésité : le sucre et les graisses mêlés à l’oxygène apportent de l’énergie. Le sucre comprend plus de carbone, s’oxyde plus facilement et peut ainsi apporter très rapidement de l’énergie. Les graisses comprennent moins d’oxygène que le sucre et sont donc assimilées moins rapidement ; elles apportent des réserves énergétiques. Sachant que les graisses nécessitent plus d’oxygène pour leur combustion, on peut s’en servir pour une réserve d’énergie. Le sucre naturel compris dans le pollen est immédiatement « brûlé » par les intestins. Il se produit ainsi toute une chaîne de réactions qui diminuent le taux de graisse.Tout le métabolisme du sucre est donc accéléré et les calories sont plus rapidement brûlées. Le taux de graisse est diminué (perte de poids). C’est bel et bien le pollen d’abeilles qui est un moyen naturel pour relancer le métabolisme dans la surveillance et la diminution du poids.
Celui qui fait confiance au lait, devrait prendre du pollen en cas de problème digestif. Le Dr Paavo Airola écrit dans « Health Secrets from Europe » : « il est connu que les Bulgares, les Roumains, les Russes ou d’autres pays de l’est, puisent leur bonne santé, leur jeunesse et leur âge avancé, dans le lait. Leur alimentation comprend beaucoup de produits acidulés tels que le lait, le yaourt, le pain spécial, la choucroute etc… La prise de pollen empêche la fermentation qui se produit dans les intestins et contribue à une bonne assimilation des substances nutritives, conditions élémentaires pour une santé et une longue vie.